Le dernier ours captif d'Albanie sauvé dans un sanctuaire autrichien

Le dernier ours captif d’Albanie sauvé dans un sanctuaire autrichien

TIRANA, Albanie (AP) – Le dernier ours brun en captivité d’Albanie a été secouru mercredi par une organisation internationale de protection des animaux et sera emmené dans un sanctuaire en Autriche.

Four Paws a commencé le voyage avec l’ours de 24 ans, nommé Mark, accompagné d’un gros dossier de documents pour lui faire traverser plusieurs frontières nationales.

“Je suis très sûre que si nous mesurons son rythme cardiaque maintenant, il sera très stressé”, a déclaré Julia Bohner, la principale vétérinaire, aux journalistes et autres curieux, avertissant que bien que Mark soit utilisé avec la présence des gens “cette attention avec des caméras et les gens qui s’approchent, il ne le sait pas.

La vétérinaire en chef Julia Bohner a mis Mark sous sédation avant de le mettre dans la camionnette qui l’emmènera au sanctuaire d’Arbesbach, à 150 kilomètres (90 miles) à l’ouest de Vienne.

“Le dernier ours qui a été gardé dans une si petite cage, nous allons le sauver aujourd’hui”, a déclaré Magdalena Scherk-Trettin, coordinatrice de Four Paws.

Mark a été gardé dans une cage de 120 mètres carrés (1 300 pieds carrés) pendant 20 ans dans un restaurant de la capitale, Tirana. Il n’y a aucune trace de la façon dont il a été capturé à l’origine.

L’organisation de secours a déclaré que l’ours avait été nourri avec une nourriture inappropriée, ce qui l’avait rendu en surpoids, et que ses dents étaient cassées.

“Nous constatons également qu’il ne marche pas correctement, qu’il ne se comporte pas correctement”, a déclaré Scherk-Trettin, ajoutant toutefois qu’ils étaient si heureux que les propriétaires leur aient volontairement donné Mark.

En Autriche, Mark disposera d’un enclos naturel de 2 500 mètres carrés (27 000 pieds carrés), avec des buissons, des arbres, la possibilité d’hiberner et la nourriture et les soins médicaux appropriés.

Plus de 30 ours captifs gardés à côté de restaurants et d’autres lieux publics en Albanie ont été secourus depuis 2015. Four Paws a sauvé 11 d’entre eux, tandis que d’autres ont été envoyés dans des sanctuaires ou des zoos en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Grèce et en Grande-Bretagne en coopération avec d’autres organisations.

Selon la loi albanaise, il est interdit de saisir des animaux sauvages et de les garder, mais si un ours ou un gros chat est né en captivité, il peut être gardé.

Les organisations de la faune veulent que les autorités renforcent et appliquent la législation, mais travaillent également sur le commerce illégal croissant d’espèces sauvages.

“Nous sommes très favorables à ce que les autorités albanaises établissent un sanctuaire pour les animaux sauvages dans le pays afin que (…) d’autres animaux à l’avenir puissent rester dans le pays et vivre dans des conditions beaucoup plus appropriées”, a déclaré Scherk-Trettin.

___

Suivez Llazar Semini sur https://twitter.com/lsemini

A lire également