A thoroughbred being shod.

Pourquoi les chevaux portent-ils des fers ?

Les chevaux ont été au cœur du transport humain et de l’agriculture pendant des siècles. Ces symboles de puissance et de vitesse nécessitent des soins des sabots et de nouvelles chaussures toutes les quatre à six semaines pour rester au travail. Mais pourquoi?

Les chevaux () qui sont domestiqués pour l’usage humain et élevés de manière sélective pour la performance portent des chaussures parce que leurs pieds sont délicats et ont donc besoin de protection, a déclaré Dr Fernanda Camargo (s’ouvre dans un nouvel onglet), vétérinaire et agent de vulgarisation équine à l’Université du Kentucky. “Les chaussures protègent certaines zones du pied de la cheval“, a déclaré Camargo à Live Science dans un e-mail. “Ils empêchent les sabots de trop s’user et de devenir ainsi sensibles.”

L’extérieur du sabot, connu sous le nom de mur, est fait d’un matériau semblable à une corne qui pousse continuellement et doit être coupé, tout comme les ongles d’une personne, selon Extension de l’Université du Missouri (s’ouvre dans un nouvel onglet). “Les chaussures aident également le pied à conserver sa forme”, a déclaré Camargo.

Cependant, les terrains accidentés, tels que le sable et les rochers, peuvent entraîner l’usure de l’extérieur, exposant ainsi l’intérieur sensible du sabot. Ensuite, le cheval ressent de la douleur et peut être incapable de marcher. Historiquement, de telles déficiences auraient empêché les chevaux d’être utilisés sur les champs de bataille ou pendant la récolte, de sorte que des chaussures ont été ajoutées pour renforcer la paroi du sabot, a déclaré Camargo.

On estime que les chevaux portent des chaussures quelconques depuis qu’ils ont été domestiqués environ il y a 6000 ans (s’ouvre dans un nouvel onglet)a déclaré Camargo.

À l’origine, les fers à cheval étaient en cuir ou en matière végétale. Les chaussures en métal clouées aux pieds des chevaux ont été utilisées pour la première fois vers 500 après JC et sont devenues monnaie courante au cours des 500 années suivantes, a déclaré Camargo. Bien que les chaussures en aluminium et en acier clouées au sabot soient toujours les plus courantes, a-t-elle déclaré, une variété d’autres matériaux – tels que le caoutchouc, la résine et le plastique – peuvent également être cloués ou collés au sabot comme une chaussure.

Bien que de nombreux chevaux aient besoin de fers, tous n’en ont pas besoin. cela dépend du type d’équitation, du terrain et de la fréquence à laquelle le cheval est monté. Ceux qui roulent sur un terrain rocheux ou en béton sont plus susceptibles d’avoir besoin de chaussures. Même les chevaux qui ne sont pas montés peuvent avoir besoin de chaussures pour les protéger du terrain ou de chaussures thérapeutiques pour aider à gérer une condition de pied. Mais “beaucoup de chevaux qui sont juste montés ici et là, et qui sont gardés sur un terrain herbeux/non dur se débrouilleront très bien sans chaussures, avec des visites régulières de maréchal-ferrant”, a déclaré Camargo.

Pendant ce temps, les mustangs sauvages ne portent pas de chaussures et parviennent à se déplacer sur des terrains accidentés car ils ont des pieds très solides, a déclaré Camargo. Mais leurs sabots peuvent encore s’user et provoquer des boiteries. Si cela se produit, cela coûtera la vie à un mustang, a-t-elle déclaré.

Certaines personnes se demandent si clouer des chaussures sur le sabot du cheval leur fait mal. Il n’y a pas vaisseaux sanguins ou des nerfs dans la paroi du sabot, selon University of Missouri Extension, donc si la chaussure est clouée correctement, ce n’est pas douloureux. “Mais une ferrure inappropriée peut absolument faire mal”, a déclaré Camargo. Si les fers ou les clous sont mal placés, que les fers n’ont pas la bonne forme ou la bonne taille, ou si le maréchal-ferrant applique une pression aux mauvais endroits, ils peuvent blesser le cheval. Et si les sabots sont mal taillés au préalable, cela peut entraîner des douleurs ou des boiteries avec ou sans chaussures, dit-elle.

A lire également