orsi-trentino

La victoire! Les ours JJ4 et M49 quitteront la triste prison de Casteller : où seront-ils transférés ?

Une lueur d'espoir s'ouvre pour les ours JJ4 et M49 : les deux spécimens, jugés problématiques, sont sains et saufs ! Ils seront bientôt emmenés de la prison de Casteller, où ils sont actuellement soumis à un stress et à des souffrances considérables. Quel sort les attend ?

Des nouvelles positives pour les ours arrivent enfin du Trentin ! Après de nombreux recours, protestations et recours auprès du TAR par les associations de défense des animauxJJ4 (également connu sous le nom de Gaia) et M49 (renommé Papillon) ils pourront enfin sortir de la triste prison de Casteller être transférés dans des réserves fauniques.

Nous vous emmenons au Casteller de Trente : comment vivent les ours emprisonnés dans leurs cages

Les deux spécimens, punis par la Province de Trente car considérés comme « problématiques », retrouveront le goût de la liberté tant désirée, après avoir vécu stress chronique et souffrances intenses dans la forteresse clôturée pour ours, comme le montrent les rapports vétérinaires divulgués ces dernières heures par la LAV (Ligue Anti Vivisection).

Le comportement de JJ4 présente des stéréotypies démontrant un état de détresse ou de stress chronique provenant de l'imposition de comportements insupportables dus aux caractéristiques éthologiques de l'ours et provoquant de graves souffrances. – explique le médecin consultant de l'association de défense des droits des animaux – Dans le cas de l'ours M49, la situation structurelle identique à celle de JJ4 produit également un état négatif pour l'animal dont les réponses n'ont cependant pas été observées de manière utile pour exprimer un jugement correct. Les conditions à Casteller sont donc punitives et pénalisantes pour les ours confinés dans la structure.

Les groupes de défense des droits des animaux espèrent désormais que la prison de Casteller n'a pas été libérée pour permettre la capture d'autres ours.

Une fois identifié l'ours qui poursuivait un randonneur dans le Trentin, qu'arrivera-t-il à M91 après sa capture ?

Quel sort pour JJ4 et M49 ?

Le transfert des plantigrades est une nouvelle réconfortante, étant donné que JJ4 en particulier – responsable de l'attaque du coureur Andrea Papi dans le Val di Rabbi – risquait la peine de mort. Malheureusement, sa libération ne sera pas imminente.

Comme prévu par le conseiller provincial des Forêts et de la Chasse et Pêche Roberto Failoni, d'ici l'automne prochain l'ours commencera une nouvelle vie dans un parc pour ours et loups en Forêt Noire (en Allemagne), où la mère est également localisée depuis 2010, et non en Roumanie au sanctuaire des ours de Libearty, comme le proposait LAV ; tandis que l'endroit où sera transféré l'autre spécimen n'est pas encore connu, car il avait tenté à plusieurs reprises de s'échapper de la cage Casteller dans laquelle il était enfermé et était ensuite toujours repris.

A lire également