stelle cadenti liridi 22 aprile 2024

Le printemps sous les étoiles, les splendides Lyrides reviennent

Les Lyrides sont de retour cette année encore, le plus bel essaim du printemps. Actifs du 15 au 27 avril, les météores culmineront dans la nuit du 21 au 22 avril, mais comme la Lune sera presque pleine, vous aurez plus de chances d'en voir dans les heures précédant l'aube. Préparons des vœux !

Préparons-en quelques-uns désirs pour le passage des Lyrides, les plus belles étoiles filantes du printemps. Les météores seront actifs du 15 au 27 avril et y culmineront nuit du 21 au 22 avril. Puisque la Lune sera visible à plus de 90 % (pleine le 23 avril), vous aurez plus de chances d’en apercevoir dans les heures précédant l’aube.

Ne manquons pas le spectacle de la Lune Rose, la splendide pleine lune printanière

Le nom Lyrides, comme cela arrive souvent pour les pluies de météores, dérive du radiant (c'est-à-dire le point d'où semblent partir les météores), situé dans ce cas dans la constellation de Lireparticulièrement près de l'étoile Véga.

Comme l'explique l'UAI, ces étoiles filantes ont généralement une fréquence de 10 à 30 météores/h, mais si nous avons de la chance, cela pourrait même atteindre 180-300 météores/h (comme cela s'est produit en 1982 sur le continent américain pendant environ une heure), basé sur le cycle orbital de Jupiter. Si le temps le permet, bien sûr.

Cette année le radiant de l'essaim sera observable toute la nuit, culminant à l'altitude la plus élevée (environ 80°) à l'aube. Et cela rend tout encore plus favorable (sur la carte le ciel le 22 avril vers 5h30).

En effet, la nuit de pointe, entre le 21 et le 22 avril, entraînera une lune presque pleine, rendant l'observation des étoiles plus favorable dans les dernières heures avant l'aube, ou lorsque le radiant sera le plus haut à l'horizon.

On se souvient également que le 21 avril la splendide comète 12P/Pons-Brooks sera au périhélie et que ces jours-ci, pour cette raison, elle pourrait être visible à l'œil nu.

La splendide comète 12P/Pons-Brooks s'apprête à atteindre son périhélie, bientôt visible même à l'œil nu

Préparons des vœux !

Sources : UAI / Météores UAI

A lire également