Eversource

Et si le chemin de la décarbonation était sous nos pieds ?

L'exploitation de l'énergie géothermique, présente sous terre, représente une solution stable et durable pour chauffer et climatiser les bâtiments : elle pourrait révolutionner l'efficacité énergétique de nos maisons et contribuer à la décarbonation mondiale.

En plus des vers de terre, des roches et parfois des squelettes, sous nos pieds se trouve une batterie géante. Contrairement aux batteries lithium-ion inflammables, celle-ci est parfaitement stable, gratuite et prête à être exploitée de manière durable : la Terre elle-même.

Récemment, la société Énergie éternelle a inauguré le premier à Framingham, Massachusetts, États-Unis quartier géothermique du pays géré par un service public. Ils ont foré des puits à environ 200 mètres de profondeur, où la température des roches avoisine les 13 degrés Celsius toute l'année. Un mélange d'eau et d'antigel s'écoule dans les tuyaux de ces puits, absorbant la chaleur géothermique et la transportant vers 31 maisons et cinq bâtiments commerciaux. Les pompes à chaleur électriques utilisent cette énergie pour chauffer ou refroidir des structures.

L'efficacité de l'énergie géothermique

Une fois qu’un système géothermique est installé, les bâtiments peuvent utiliser la chaleur de l’eau pompée sous terre au lieu de brûler du gaz naturel. Les services publics utilisent les mêmes équipements et canalisations que le gaz, mais à la place du gaz, un fluide circule. Ce système peut être installé n’importe où, aucune géologie particulière n’est nécessaire. Le projet Framingham pourrait n’être que le début d’une grande révolution énergétique.

Les pompes à chaleur géothermiques sont très efficaces. Pour chaque unité d’énergie utilisée, ils produisent six unités de chaleur. En revanche, les chaudières à gaz ont un rendement moindre. Cela signifie que l’énergie géothermique peut réduire considérablement les coûts énergétiques. Si les États-Unis veulent réduire les émissions de gaz à effet de serre, les maisons du futur pourraient abandonner le gaz naturel et utiliser des pompes à chaleur qui exploitent l’énergie souterraine.

Les services publics subissent des pressions pour éliminer progressivement le gaz naturel. L'énergie géothermique offre une solution durable. Pour les nouveaux lotissements, où le raccordement des nouveaux bâtiments au gaz n'est souvent pas autorisé, des puits peuvent être forés et des conduites géothermiques installées. Ce système est une nouvelle option décarbonée qui utilise l’expertise existante des services publics. Bien qu’il s’agisse d’une technologie relativement nouvelle et que les coûts initiaux soient élevés, elle deviendra plus accessible au fil du temps.

Source: Source éternelle

A lire également