Votre chat gratte-t-il aussi constamment les meubles et les canapés ?  Les scientifiques ont enfin découvert pourquoi

Votre chat gratte-t-il aussi constamment les meubles et les canapés ? Les scientifiques ont enfin découvert pourquoi

Votre chat a-t-il des comportements indésirables comme gratter les meubles ? Mais pourquoi fait-il cela ? Ce sont les principales causes selon une étude scientifique réalisée sur les indications fournies par plus de 1200 propriétaires de chats.

Avez-vous découvert que vous avez une tornade dans votre maison au lieu d'un chat ? Un félin qui comme Taz, le diable de Tasmanie, met le feu au salon, à la chambre, etc. ? Canapés en ruine, meubles rayés, etc.

Les chats peuvent souvent se comporter d’une manière qui n’est pas souhaitée par leurs propriétaires. Il s’agit notamment de gratter les meubles et les meubles de la maison. Mais A quoi sont dus ces comportements ?

Les chercheurs ont tenté de l'expliquer en menant des recherches parues dans le magazine Frontières de la science vétérinaire. Dans leurs travaux, les chercheurs ont étudié les facteurs comportementaux et environnementaux qui incitent les chats à utiliser leurs griffes, proposant des solutions « respectueuses des chats ».

L'action de gratter fait partie du chat. Les chats grattent pour marquer leur territoire, pour répondre à un stimulus extérieur indésirable, pour communiquer, pour raccourcir leurs ongles. Les familles ne voient cependant pas ce comportement de la même manière que l’animal lorsqu’il s’agit de meubles.

Les chercheurs l'ont démontré en interrogeant plus de 1 200 propriétaires de chats sur les habitudes de leurs chats. D'après les réponses, il ressort que gratter les meubles est lié à stressermais ses causes semblent être la présence d'enfants à la maison et des niveaux élevés d'enjouement.

Les enfants, en particulier les plus petits, peuvent stresser le chat et le faire réagir en se grattant. Même la durée du jeu et l'activité nocturne du chat ne doivent pas être sous-estimées car elles représentent un stimulus ininterrompu.

Les résultats suggèrent donc que le niveau d'activité de l'animal dans les jeux est associé à une plus grande tendance à se gratter. Enfin et surtout, la personnalité du chat, un trait qui a son poids et qu'il faut accepter tel qu'il est.

Le stress est certainement un élément menaçant pour le chat puisque affecte négativement son bien-être. Toutefois, si l’on ne peut pas faire grand-chose sur certains points, sur d’autres, nous pouvons intervenir immédiatement. Comme, comment? En achetant des griffoirs, en donnant au chat son propre espace de sécurité, en l'impliquant dans des activités constructives qui n'impliquent pas de gratter les meubles.

De cette façon, le lien entre le propriétaire et le chat en bénéficiera également, assuré.

Source : Frontières de la science vétérinaire

A lire également