Pumba Cuori Liberi

Abattage de porcs Cuori Liberi: le TAR confirme l’absence illégitime du rapport ATS

Le TAR de Milan s’est prononcé sur l’absence d’un rapport de l’ATS de Pavie concernant les opérations d’abattage des porcs au refuge Cuori Liberi. Nous attendons désormais l’audience sur le fond pour connaître les responsabilités individuelles

Les porcs soignés dans le refuge Cuori Liberi à Sairano, dans la province de Pavie, ont été frappés par la peste porcine africaine et exterminés par ceux qui sont entrés dans le sanctuaire avec un seul objectif : les tuer les uns après les autres.

Nous avons imprimé dans nos mémoires les cris déchirants du cochon Pumba qui remuait la queue et les images des corps des animaux traités comme des déchets et jetés dans un camion pour être éliminés. Cependant, que s’est-il passé dans ce refuge

Le Réseau des sanctuaires gratuits pour animaux et des groupes de défense des droits des animaux l’avait signalé, demandant au tribunal administratif régional de Milan de se prononcer sur le comportement de l’entreprise de santé. Ses fonctionnaires étaient tenus de décrire les opérations menées ce jour de septembre, mais cela n’a pas eu lieu. Et le TAR en a pris note.

Même si le litige concernant l’accès aux documents a été déclaré clos, le Tribunal administratif régional de Milan a confirmé comme illégitime l’absence du rapport de l’ATS. C’est ce qu’ont annoncé les organisations de défense des droits des animaux, qui attendent désormais l’audience sur le fond de l’affaire Cuori Liberi.

Depuis le 20 septembre 2023 les associations avaient a annoncé une bataille pour condamner le massacre de Sairano. Ils l’avaient promis à ces animaux, tués chez eux, un endroit où ils seraient en sécurité.

Il doit y avoir justice pour eux. C’est lors de l’audience que seront précisées les responsabilités de l’organisme ATS. Les associations renouvellent leur appel pour avoir une date utile dans les plus brefs délais.

Source : LAV

A lire également