AlgaRay

AlgaRay, le robot innovant à énergie solaire inspiré de la raie manta qui « désintègre » les algues envahissantes

AlgaRay, le robot marin innovant qui révolutionne la lutte contre l'invasion des sargasses, offrant une solution durable pour protéger les écosystèmes côtiers et lutter contre le changement climatique

Le phénomène de sargassesunalgues brunes connu pour son pouvoir envahissant et l'odeur désagréable qu'il dégage, il représente un défi important pour les communautés côtières du golfe du Mexique, des Caraïbes et de l'Atlantique Nord. Ces algues forment de véritables radeaux qui flottent à la surface de la mer, nuisant non seulement à la biodiversité des écosystèmes marins mais aussi aux activités économiques liées à la mer, comme le tourisme et la pêche. Malgré les efforts annuels et les investissements considérables du gouvernement pour nettoyer les côtes, le problème des sargasses persiste, menaçant la santé des écosystèmes côtiers et des économies locales.

Cependant, une avancée significative a été annoncée par Seaweed Generation, une organisation britannique à but non lucratif, qui pourrait marquer le début de la fin de cette problématique environnementale. Les ingénieurs de l'organisation ont développé AlgueRay, un robot marin conçu pour collecter et transporter les sargasses loin des côtes, jusqu'à ce qu'elles soient immergées dans les profondeurs océaniques où elles ne peuvent plus nuire. Cet appareil, salué comme l'une des inventions les plus prometteuses de 2023 par le prestigieux magazine Tempsreprésente une solution innovante pour lutter contre l’invasion des sargasses.

Fonctionnement et potentiel d’AlgaRay

AlgaRay s'inspire de la nature dans sa conception et son fonctionnement, imitant le mouvement de raie manta marin pour naviguer dans l’eau et récolter les algues. D'une largeur de 2,75 mètres, le robot utilise des batteries au lithium et panneaux solaires photovoltaïques pour son fonctionnement, et utilise des instruments de navigation avancés connectés via le satellite Starlink pour s'orienter en mer. Une fois les sargasses collectées, AlgaRay les comprime à l'intérieur jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à être transportées et relâchées à une profondeur d'environ 200 mètres, où les conditions de pression empêchent les algues de remonter à la surface.

Des tests menés sur la côte d'Antigua dans les Caraïbes ont montré qu'AlgaRay peut opérer jusqu'à 12 heures par jour pendant trois mois par an, en répétant le processus de collecte et d’élimination des sargasses quatre à six fois par heure. Cette capacité opérationnelle ouvre la voie à une réduction significative de l’impact environnemental des sargasses, avec des avantages potentiels à la fois pour les écosystèmes marins et les communautés côtières.

L'équipe de Seaweed Generation ne s'arrête pas là : le développement de versions encore plus grandes d'AlgaRay est en cours, capables de collecter de plus grandes quantités de sargasses et de contribuer davantage à la réduction des émissions de CO2. L’objectif est d’éliminer jusqu’à 80 000 tonnes d’algues par an, transformant ainsi une menace environnementale en opportunité de lutter contre le changement climatique. Il est toutefois crucial de surveiller attentivement l’impact de ces opérations sur les écosystèmes marins afin de garantir que la solution ne devienne pas en elle-même un problème.

Source: Génération d'algues.com

A lire également