SOS Orso

C'est ainsi que nous essayons de protéger l'ours brun marsicain des investissements (grâce à de nouveaux moyens de dissuasion)

Pour sauver l'ours brun marsicain de l'extinction, de nouvelles bornes sont installées le long des routes des Abruzzes dans le but d'éviter des investissements qui causent la mort de nombreux ours

L'Ours brun marsicain c'est une sous-espèce en danger critique d'extinction en raison des nombreuses menaces qui l'affligent. Pour tenter de sauver ces spécimens, ils sont installer de nouvelles bornes le long des routes des Abruzzes dans une tentative de doubler la population d'ours marsicains dans les Apennins centraux, actuellement estimés entre 50 et 60 individus.

L'objectif des moyens de dissuasion acoustiques et visuels est d'avertir les ours du danger que représente le passage des véhicules, réduisant ainsi le risque des investissements routiers qui, au cours des 50 dernières années, ont a causé la mort de 14 ours. Ces incidents représentent un problème sérieux pour une population aussi limitée, mettant en danger la survie même de cette espèce unique.

A ce jour, plus de 80 km de routes ont été sécurisés. Parallèlement à l'installation de bornes routières, le WWF promeut d'autres actions de prévention, comme la distribution de clôtures électrifiées aux apiculteurs et éleveurs pour décourager les incursions d’ours dans les zones de production. Ces mesures sont essentielles à la protection des ours et des communautés locales en conservant l'équilibre entre la conservation de la nature et les activités humaines.

La fresque murale Lucamaleonte

Mais la démarche de sensibilisation ne se limite pas aux seules actions de terrain, puisqu’elle implique également la sphère de l’art urbain. Parlons de la création d'un peintures murales dédiées à l'ours à Anversa degli Abruzzià l'Oasis Gole del Sagittario du WWF.

Ce visuel, réalisé par l'artiste Lucamaleonte, s'inscrit dans un programme plus large d'information et de sensibilisation sur la situation fragile de l'ours marsicain et l'importance de sa conservation.

La zone revêt en effet une importance cruciale pour la connectivité de la biodiversité des Apennins, étant au cœur du système de grands espaces protégés entre le Parc National de la Maiella, le Parc National des Abruzzes Latium et Molise, le Parc Régional du Sirente Velino.

A lire également